Accueil » Actualites Ofor » Accès à l'eau dans le NDP: les ouvrages de Dioffior, Fimela et Palmarin bientôt livrés

Accès à l'eau dans le NDP: les ouvrages de Dioffior, Fimela et Palmarin bientôt livrés


Mercredi 1 juillet 2020

L'Office des Forages Ruraux (OFOR) a entrepris des travaux tendanx à assurer en continu la fourniture d'eau potable à plusieurs localités sur l'axe Notto-Diosmone-Palmarin. Son Directeur Général, Seyni NDAO, à la tête d'une forte délégation, a effectué une visite dans les localités impactées par le projet, samedi dernier. Une occasion pour apporter la bonne information: la fin des travaux d'ici mars 2021.

L'approvisionnement en eau potable constitue la raison d'être du projet Notto-Diosmone-Palmarin (NDP) qui doit desservir, à terme, 270 localités de 17 communes des régions de Thiès et Fatick, soit une population de 450 à 500 000 habitants, sans compter les maraîchers qui y sont connectés. Les zones impactées attendent, avec impatience, l'arrivée de l'eau, particulièrement dans les communes situées au bout du tracé comme Fimela, Dioffior et Palmarin.

En effet, le DG de l'OFOR a conduit une forte délégation dans la zone ainsi qu'à Sandiara et Tassette pour expliquer aux populations les enjeux du projet. 

"Ce que nous envisageons de faire, c'est d'augmenter la production à Tassette avec la crétaion de deux autres forages d'un débit qui va nous mener vers 6 000 m3, mais également corriger la gestion de ces réseaux avec des ouvrages de sectionnement qui devraient permettre à l'opérateur, la Société d'exploitation des ouvrages hydrauliques (SEOH), de donner à toutes les localités de l'eau sans problème", a déclaré le patron de l'OFOR, M. Seyni NDAO.

Déjà l'OFOR réhabilite le château d'eau de Yayème dans la commune de Fimela, qui a une capacité de 500 m3, ainsi que la construction de deux réservoirs de 250 m3 chacun et la mise en place de deux bâches de même capacité chacune. Ce qui devrait porter la production à 1 000m3.

"A terme, ces ouvrages permettront de régler définitvement les problèmes de Fimela, de Palmarin et villages environnants", explique M. Ndao qui ajoute que l'OFOR "va également intervenir sur le réseau par l'augmentation du diamètre sur certains tronçons pour pouvoir supporter toute cette production".

Toutefois, le long du tracé, des ouvrages sont prévus pour renforcer le dispositif qui devrait être opérationnel en mars 2021.