Accueil » Actualites Ofor » Accès à l'eau potable : 23 000 personnes des régions de Tamba, Kolda et Sédhiou soulagées

Accès à l'eau potable : 23 000 personnes des régions de Tamba, Kolda et Sédhiou soulagées


Samedi 8 décembre 2018

Ouf de soulagement pour les populations de Sinthiou Kalding (arrondissement de Makacoulibantang), Bantantinti (arrondissement de Netteboulou), dans la région de Tambacounda, Linkering à Kolda ainsi que celles de Nioroki et de Darou Baydar dans la région de Sédhiou. Elles viennent d’étrenner leurs nouveaux forages grâce au projet Pepam-Ue. Ces ouvrages vont desservir plus de 23 000 personnes issues de 44 villages de ces trois régions. A cela s’ajoute 27 édicules publics réalisés pour améliorer les conditions d’assainissement et d’hygiène des populations.

La réception provisoire de ces bijoux flambants neufs a été procédée par l’Office des Forages Ruraux, du 03 au 07 décembre dernier, en présence du représentant de l’Ordonnateur national du FED, de la Délégation de l’Union européenne à Dakar, des services régionaux de l’hydraulique et de l’assainissement, entre autres… En effet, la réception concerne cinq nouveaux systèmes d’approvisionnement en eau potable (Saep) en plus d’une extension de réseau à Médina Touat dans le département de Tamba.

Il faut, cependant, noter que la réduction de la pauvreté et l’amélioration de façon durable de la santé en milieu rural grâce à un approvisionnement correct en eau potable et à l’assainissement deviennent une réalité dans les régions de Tambacounda, Kolda et Sédhiou. Ce, grâce à la coopération entre l’Etat du Sénégal et l’Union européenne à travers le projet Pepam-Ue. Ce projet consiste à réaliser 35 systèmes d’approvisionnement en eau potable et près de 13000 ouvrages d’assainissement familial dans les régions de Tambacounda, Kolda et Sédhiou. Ce, pour un coût global de près de 12 milliards de francs Cfa.