Accueil » Actualites Ofor » INFRASTRUCTURES HYDRAULIQUES RURALES : Kaffrine sera bien dotée

INFRASTRUCTURES HYDRAULIQUES RURALES : Kaffrine sera bien dotée


Mardi 21 juin 2022

La région de Kaffrine compte, certes, plusieurs ouvrages hydrauliques mais l’insuffisance de la production d’eau est une réalité que vivent les populations. Raison suffisante pour que l’Office des Forages Ruraux y déploie un programme de construction d’une dizaine de forages, de châteaux d’eau et 95 kilomètres de réseau de distribution.

L’Office des Forages Ruraux, soucieux du bien-être des populations de Kaffrine, a décidé de consacrer des efforts pour l’amélioration de l’approvisionnement de la région en eau potable. Le Directeur Général de l’OFOR Alpha Bayla Guèye s’y est rendu le vendredi 28 mai 2022 pour annoncer la bonne nouvelle devant les autorités administratives notamment le Gouverneur représenté par son adjointe Tiguita Wagué, les Préfets des départements de Kaffrine, Birkilane, Koungheul et Malem Hoddar, les Sous-préfets des arrondissements de la région et leurs représentants mais aussi le collectif des maires au nombre de 33.

« Nous avons pu présenter tous les programmes que nous avons en mouvement dans la zone. Que ce soit dans le cadre du PEAMIR (Projet Eau et Assainissement en Milieu Rural), du Fonds Saoudien, du G 2 G/USAID.... Nous avons également donné des perspectives sur les programmes à venir qui sont très structurants parce que nous avons une dizaine de systèmes à mettre en œuvre. Je parle de système complet : forage, château d’eau et réseau à mettre en place avec des ouvrages bien dimensionnés qui intègrent les besoins de plusieurs localités. » a déclaré le Directeur Général de l’OFOR. Il précise que les travaux vont démarrer avant la fin de l’année pour soulager les populations. Déjà, des réalisations sont en cours dans le cadre du PEAMIR avec 95 kilomètres de réseau, des châteaux d’eau, des unités de traitement et 5 000 branchements particuliers.

Pour rappel, à la suite d’une audience qu’il a accordée au collectif des maires de Kaffrine, le Directeur Général de l’OFOR avait envoyé une équipe d’ingénieurs pour faire le diagnostic du réseau et élaborer les besoins en infrastructures hydrauliques. Ces nouveaux programmes d’investissement sont la résultante de plusieurs missions dont l’ensemble des résultats a été partagé avec les maires et les autorités administratives.

Au cours de la rencontre tenue à la salle de réunion de la région médicale de Kaffrine, l’adjointe au Gouverneur de Kaffrine, les Préfets et les Sous-préfets ont tous salué la démarche inclusive et la réactivité de l’OFOR qui a répertorié les préoccupations essentielles des collectivités territoriales. Ils ont réitéré leur volonté d’être les relais auprès des populations. Le mixage entre l’énergie solaire et celle électrique a été un bon modèle d’exploitation d’après plusieurs acteurs.

Au nom des maires, Babacar Bâ adjoint au maire de Kahi a déclaré que les ouvrages qui seront réalisés seront une réponse adéquate aux dures conditions de vie ressenties par les populations de plusieurs villages. Il s’est félicité de l’oreille attentive de l’OFOR.

Le Directeur Général de FLEXEAU Mayacine Ndiaye a abondé dans le même sens. En tant que responsable de l’exploitation de la zone affermée, il a souligné les efforts entrepris par les acteurs pour réussir la réforme de l’hydraulique rurale. Il a salué le programme de l’OFOR qui vise à renforcer et à remettre à niveau les systèmes de production et de distribution, à améliorer la qualité du service et de l’eau.

Voir la vidéo : https://youtu.be/W4c_hAFFNgo

Voir les images : http://forages-ruraux.sn/revivez-en-images-la-visite-dalpha-bayla-gueye-...