Accueil » Actualites » CDD sur l’hydraulique rural: pour un meilleur accès à l’eau potable à Linguère, les services publics saluent l’initiative

CDD sur l’hydraulique rural: pour un meilleur accès à l’eau potable à Linguère, les services publics saluent l’initiative


03/07/2024

Dans le cadre de la réforme de l’hydraulique rurale, un Comité départemental de développement (Cdd) sous la houlette du préfet Modou Thiam s’est tenu ce matin à Linguère. A l’occasion, les autorités administratives et territoriales, les services de la Sénégalaise des eaux rurales (Sder) ont échangés pour une mise en œuvre de la réforme dans les zones rurales du département de Linguère.

Le Préfet Modou Thiam qui présidait la rencontre est revenu sur deux objectifs majeurs sortis du Cdd notamment partager avec les populations la stratégie de la Sder en milieu rural, d’échanger sur la réforme de l’hydraulique rural. Et l’exécutif départemental d’ajouter que ces objectifs précités marquent un grand pas fixant l’entrée de la Sder dans le département de Linguère. Le Préfet Thiam dira que la Sder est venue à son heure dans le Djolof. Il s’en réjouit et s’engage à accompagner la Sder afin que la réforme soit une réalité dans le milieu. En clair, d’après le Préfet de Linguère, avec la Sder, une gestion transparente, professionnelle et responsable de l’eau sera notée en milieu rural.

Ainsi, selon le Secrétaire général de l’Office des forages ruraux (Ofor), Lamine Ka, les populations des zones rurales dans le Djoloff pourront bénéficier d’une meilleure qualité de service similaire à celle que la Sde assurait pendant 23 ans dans les zones urbaines et périurbaines du Sénégal ce qui sera une belle illustration d’équité sociale. A en croire toujours M. Ka, le Cdd permettra de revenir sur les missions de l’Ofor et l’état d’avancement des délégations des services publics mais aussi présenter le plan de déploiement que la réforme compte mener dans le département de Linguère.

Poursuivant, le Sg de l’Ofor de tirer un bilan très satisfaisant du Cdd. D’après lui, l’adhésion des populations à cette réforme (Sder) est bien notée. Il a pour autant évoqué les difficultés rencontrées pour un meilleur accès à l’eau potable en milieu rural eu égard aux pannes récurrentes des forages et les problèmes de gestion.  «Un plan d’action est sorti du Cdd avec des Comités locaux de développement (Cld)  qui sont prévus dans les arrondissements de Linguère pour imprégner et sensibiliser les usagers», souligne Lamine  Ka.

Quant au Pdg de la Sde et Sder, Mamadou Dia, très satisfait du Cdd, remercie alors les autorités qui ont permis de trouver des pistes d’amélioration pour un meilleur approvisionnement en eau potable dans les zones rurales du département de Linguère. A son avis, toutes les dispositions seront prises pour garantir les populations rurales un meilleur accès à l’eau potable non sans rappeler le tarif unique fixé à 250 F Cfa le mètre cube utilisé. «Ce qui n’est pas le cas dans le milieu urbain où des tranches sont fixées différemment», fulmine-t-il.

Source : DevInfo