Accueil » Actualites » Linguère: les acteurs militent pour une meilleure gestion de l’eau en milieu rural

Linguère: les acteurs militent pour une meilleure gestion de l’eau en milieu rural


03/07/2024

Un comité départemental de développement sur la réforme de l’hydraulique rurale s’est tenu à la préfecture de Linguère en présence des autorités administratives et territoriales et des acteurs des services de l'hydraulique.

 

Les services de la Sénégalaise des Eaux Rurales et les chefs de services départementaux  ont discuté pour une mise en œuvre de la réforme dans les zones rurales du département de Linguère.

 

Les populations rurales du département de Linguère pourront bénéficier d’une meilleure qualité de service similaire que celle que la SD assurait depuis plus d’une vingtaine d’années dans les zones urbaines et périurbaines du Sénégal, a déclaré le secrétaire général de l’OFOR (Office des forages Ruraux).

 

Selon Lamine Ka, le CDD a permis de revenir sur les missions de l'Ofor  et de présenter le plan de déploiement que la réforme compte mener dans le département de Linguère .

 

Il s’est réjoui de l’adhésion des populations à cette réforme malgré les difficultés rencontrées si l’on sait que l’accès à l’eau potable a toujours constitué un casse-tête en milieu rural à cause des pannes de forages et des problèmes de gestion.

 

Selon le Président Directeur Général de la SDE, toutes les dispositions seront prises pour garantir aux populations rurales un meilleur accès à l’eau potable « en milieu rural. Le tarif unique est fixé à 250 francs le mètre cube contrairement en milieu urbain où des tranches sont fixées différemment”, a informé Mamadou Dia.

 

Le préfet de Linguère Modou Thiam, qui présidait la rencontre, s’est félicité de la venue de la Sénégalaise des eaux Rurales (SDER) dans le Djoloff.  Il a pris l'engagement  de jouer sa partition pour que la réforme soit une réalité dans le département de Linguère.

 

Source : Seneweb